Fanny et Felix

Fanny & Felix

/

Quatuor Alfama & Ariane Rousseau

Quatuor Alfama & Ariane Rousseau

Le nouveau spectacle du Quatuor Alfama et de la comédienne Ariane Rousseau porte sur l’une des fratries les plus attachantes du monde musical du 19ème siècle. Il nous emmène sur les traces de Fanny Mendelssohn, à une époque où être femme, musicienne… et sœur d’un artiste de premier plan n’étaient pas choses aisées à combiner. Les mots de Michel Debrocq peignent avec tendresse et délicatesse le portrait à la fois biographique et fictionnel de cette personnalité émouvante et passionnante qui ne peut être comprise qu’à travers sa relation quasi gémellaire et fusionnelle à son frère cadet Felix. Cinquante minutes de théâtre et de musique (avec des extraits des quatuors de Felix et, en fil rouge, le seul quatuor qu’écrira Fanny) à destination des enfants dès 9 ans et de leurs parents.

Le spectacle débute avec la parole de Fanny. A 41 ans, elle s’apprête à éditer pour la première fois l’une de ses compositions. S’adressant à Ophélie, la petite fille qu’elle n’a jamais eue, elle déroule le fil de son existence, de son enfance au sein d’une famille exigeante mais profondément humaniste, des années d’adolescence heureuse à s’exercer au piano aux côtés de ses frères et sœurs, de cet amour fraternel exclusif et de l’incroyable complicité qui la liera toute sa vie à Felix, portée par la musique et le désir de création. Fanny et Felix … deux créateurs que tout opposera dans leur destin: Fanny dans l’ombre, femme, épouse et mère; Felix dans la lumière, voyageur, chef d’orchestre et compositeur qui rencontrera tous les grands de son époque et profitera des louanges du milieu musical et intellectuel de l’Europe du 19e siècle. Avec ce qu’il faut de générosité et d’humilité combinées, guidés avec intelligence par la mise en scène de Jean-Baptiste Delcourt, le Quatuor Alfama et Ariane Rousseau se placent totalement au service de la finesse et de la délicatesse du texte de Michel Debrocq comme des partitions de Fanny et Felix Mendelssohn.

Extraits musicaux :

-      Improvisation d’après le Quatuor n° 3 Sofia Gubaidulina

-      Improvisation d’après Abenstern (extrait de Lust auf Sehnsucht) Jean-Luc Fafchamps

-      Arrangement du Songe d’une nuit d’été op 21 de Felix Mendelssohn

-      1er mouvement du Quatuor en mi bémol majeur de Fanny Hensel – Mendelssohn

-      Arrangement de Musica Ricercata de Gyorgy Ligeti

-      1er mouvement du Quatuor op 44 n°2 de Felix Mendelssohn

-      Extrait Suite de Bach pour violoncelle

-      2ème mouvement du Quatuor op 44 n°2 de Felix Mendelssohn

-      3ème mouvement du Quatuor op 13 de Felix Mendelssohn

-      1er mouvement du Quatuor op 13 de Felix Mendelssohn

-      1er mouvement du Quatuor en mi bémol majeur de Fanny Hensel – Mendelssohn

-      2ème mouvement du Quatuor n°3 de Robert Schumann

-      2ème mouvement du Quatuor de Fanny Hensel – Mendelssohn (Romance)

-      1er mouvement du Quatuor op 44 n°1 de Felix Mendelssohn

-      Arrangement de l’Octuor op 20 de Felix Mendelssohn

-      1er mouvement de l’op 80 de Felix Mendelssohn

-      2ème mouvement de l’op 80 de Felix Mendelssohn

Sur une idée originale du Quatuor Alfama et Ariane Rousseau

Texte: Michel Debrocq

Mise en scène : Jean-Baptiste Delcourt

Direction artistique et exécution : Quatuor Alfama

Comédienne : Arianne Rousseau

Création lumières : Jean-Jacques Denemoustier

Création costumes et scénographie : Laurence Hermant

Musique : Fanny et Felix Mendelssohn

Coproduction : Les Festivals de Wallonie, De Singel (pour la version en néerlandais), Quatuor Alfama.

The new show by the Alfama Quartet and actress Ariane Rousseau looks at one of the most endearing sibling relationships of the musical world in the nineteenth century. It follows Fanny Mendelssohn at a time when being a woman, a female musician and the sister of afirst-rate artist were not things that were easy to combine. Michel Debrocq’s text paints tenderly and delicately a portrait that is both biographical and fictional of this touching and fascinating character who can only be understoodthrough her twin-like, fusional relationship with her younger brother Felix. Fifty minutes of theatre and music (with excerpts from Felix’s quartets and, as a recurring theme, the only quartet written by Fanny), intended for children aged 9 and over and their parents.

The show opens with Fanny speaking. At the age of 41, she is readying herself to publish one of her compositions for the first time. Addressing Ophelia, the little girl she never had, she unravels the thread of her life, of her childhood in a demanding but deeply humanist family, of the years of adolescence spent happily playing the piano alongside her brothers and sisters, of this exclusive fraternal love and the incredible complicity which linked her throughout her life to Felix, driven by music and the desire to create. Fanny and Felix: two creators whose destinies could not be more contrasting: Fanny, in the shadows, a woman, wife and mother; Felix, in the spotlight, a voyager, conductor and composer who would meet all the leading figures of his time and who would make the most of the praise offered him by the musical and intellectual world of Europe in the nineteenth century. With the necessary generosity and humility, and skilfully guided by the stage directing of Jean-Baptiste Delcourt, the Alfama Quartet and Ariane Rousseau put themselves fully at the service of both the finesse and delicacy of Michel Debrocq’s text and the musical scores of Fanny and Felix Mendelssohn.

 

A family show, from the age of 9

Duration: 50 minutes

 

Co-produced by Les Festivals de Wallonie and the Alfama Quartet

With the support of the Wallonia-Brussels Federation (General Department of Culture, Music Section)

Partenaires

Partners

Les Festivals de Wallonie
La fédération Wallonie-Bruxelles, Direction générale de la culture, Service de la musique
Quatuor Alfama
Ariane Rousseau

Artistes

Artists